top of page

Haies

La haie a de nombreuses fonctionnalités : marqueur d'identité paysagère, habitat et source de nourriture pour de nombreux animaux, brise-vent, stockage de carbone, source potentielle de bois et d'énergie entre autres et en ce qui nous concerne, frein aux ruissellements et maintien du sol.

 

Notre territoire n'est pas et n'a jamais été un secteur de bocage à proprement parler, même si la haie y était nettement plus présente qu'aujourd'hui, le long des routes et des chemins notamment. L'emblématique talus planté trouve particulièrement sa place autour des corps de ferme, des hameaux et des villages.

En plaine, la haie "basse" composée d'essences arbustives ponctue le parcellaire agricole et commence à se faire plus nombreuse et plus visible : depuis quelques années, plusieurs kilomètres de haies sont plantés chaque année.

Haie à Angiens

en 2013, 3 ans après la plantation

en 2023, 10 ans plus tard

Des plantations adaptées à la situation

Le choix des essences et la répartition des sujets sont à définir en fonction des objectifs recherchés.

Sur les parcelles agricoles, des haies "hydrauliques" pour freiner l'eau et retenir la terre peuvent être plantées de façon très denses, avec des sujets en quinconce en double rangée.

Quand il s'agit de matérialiser une limite de parcelle, ou de compléter une bande enherbée, les sujets peuvent être plus éloignés les uns des autres.

Certaines essences ont pour vocation à devenir de grands arbres, ce sont les essences de haut-jet : hêtres, chênes, érable, frêne, .... Obtenir de "beaux" arbres nécessite toutefois une conduite et une taille de formation.

D'autres essences donneront des arbres plus petits et plus épais, des arbustes. Elles supportent bien la taille et la plupart ont la faculté de "recéper" c'est-à-dire de développer de nouveaux rejets à partir de la souche quand on les taille à la base. Noisetiers, pruneliers, aubépines, viornes, etc ont cette spécificité, particulièrement intéressante d'un point de vue hydraulique. Certains arbres de haut-jet peuvent également être conduits de la sorte : charme, érable,...

La production de fleurs et de fruits à des périodes différentes sur une même haie est un atout pour la biodiversité. Il en est de même pour la strate herbacée, zone herbeuse sous les arbres et aux abords de la haie, qui a également un rôle hydraulique.

 

Schéma de haie pluristrate

source : Guide de gestion durable des haies - Chambre d'Agriculture Pays de Loire

Créer et restaurer une haie

Mixer des essences de haut-jet (arbres adultes de haute taille) et des essences buissonnantes permet répondre à plusieurs fonctions (brise-vent et hydraulique, par exemple).

De façon générale, une haie composée de plusieurs essences différentes sera plus résiliente d'un point de vue sanitaire, notamment en cas d'apparition d'une maladie sur une essence donnée, et vis à vis des aléas climatiques (la capacité d'adaptation des espèces aux évolutions climatiques est mal connue), et plus riche d'un point de vue écologique.

Des professionnels de l'arbre et de la haie peuvent vous aider à réfléchir à la composition de vos haies.

De très nombreuses sources d'information existent, parmi lesquelles :

Les aides à la plantation

Le syndicat soutien les projets de plantation par :

  • la fourniture de plants d'arbres et arbustes

  • la plantation de linéaires de haies.

Particuliers, exploitants agricoles, propriétaires, entreprises, communes peuvent y participer.

Les plantations doivent être localisées sur des parcelles situées sur le territoire des bassins versants du Dun et de la Veules (des actions similaires sont généralement proposées par les syndicats de bassins versants voisins)

Les projets doivent respecter les modalités définies par le syndicat

  • densité minimale de 1 plant/2 mètres et maximale de 4 plants /ml

  • essences locales (5 essences mini, 12 essences maxi / haie)

  • paillage obligatoire, biodégradable (paille, copeaux de bois, anas de lin, géotextile biodégradable)

  • bande enherbée de 3 mètres recommandée sur les parcelles agricoles et pose de pieu de clôture pour délimiter la haie et faciliter son repérage

  • protection contre le gibier préconisée dans les secteurs à forte pression

  • travaux préparatoires de travail du sol, débroussaillage, dessouchage en fonction des situations

  • prestation de plantation pour un linéaire minimal de 100 mètres par site

  • entretien (désherbage, taille) et retrait des protections contre le gibier assuré par le demandeur

  • obligation pour le demandeur de renouveler les plants l'hiver suivant la plantation, si le taux de reprise est inférieure à 80%.

Ne sont pas pris en compte

  • les essences ornementales

  • les plantations de bandes de saules exploitées pour la production de bois déchiqueté

  • les projets bénéficiant d'autres dispositifs d'aide

Le projet est défini avec le syndicat, qui commande les plants et l'intervention d'une entreprise pour la plantation, la pose éventuelle de protection et de paillage pour le compte des personnes ayant un projet.

Les campagnes de plantation font l'objet de partenariat financier ; le porteur de projet prend en charge la partie non financée ; sa participation financière est de l'ordre de 20% du montant TTC des coûts de réalisation de la (des) haie(s).

Une convention est établie entre le syndicat et le porteur du projet de haie, avant toute réalisation ; elle récapitule le projet et les obligations de chacune des parties.

Depuis sa création, le syndicat a aidé à la plantation de : 

  • 20 km de haies

  • soit environ 36 000 plants

  • sur 90 sites différents

  • avec une soixantaine de participants  différents

Pourquoi pas vous ?!

Afin de ne pas de faire de doublon avec des actions existantes, et de privilégier les haies qui auront un rôle hydraulique, le syndicat prendra en charge les projets qui ne peuvent pas bénéficier des aides proposés par d'autres acteurs locaux

Nos partenaires en 2024

Fin 2023, le projet de création de 20 km de haies supplémentaires sur notre territoire a été retenu par la région Normandie au titre des Travaux de restauration de la Trame verte et bleue normande" et bénéficiera de financements européens (FEDER 21-27) à hauteur de 80% du montant des travaux.

Ce programme se met en oeuvre à partir de 2024 jusqu'en 2026 et/ou jusqu'à consommation des budgets alloués.

Le marché public accord-cadre a été attribué à l'entreprise E'CAux Nature qui réalisera les plantations ; elle s'approvisionnera en plants auprès de la SARL Pépinières CRETE (80).

Plantez à la bonne distance 

La distance minimale de plantation par rapport à la propriété voisine, dépend de la hauteur de la haie à l'avenir.

hauteur < 2 mètres, retrait minimum de 0,5 mètre

hauteur > 2 mètres, retrait de 2 mètres minimum 

Se repérer

source : CAUE 76

"Attention, ça pousse ..."

A l'état naturel, les arbres se reproduisent : pourquoi ne pas transplanter de jeunes pousses d'arbres que vous trouverez sur votre terrain et acheter uniquement quelques sujets des essences que vous ne trouvez pas sur place ?

Il existe également des réseaux locaux d'échanges de plants d'arbres et arbustes.

Sur certains espaces, "en laissant le temps au temps" et en adoptant les bonnes pratiques d'entretien, la régénération naturelle permettra le développement spontané d'arbres, qui seront les mieux adaptés à la situation.

Se repérer

source : AFAC - Agroforesterie

Nos réalisations
Nos partenaires financiers 

 

A lire ,

le rapport remis en avril 2023 au Ministre de l'Agriculture et de la souveraineté alimentaire, "la haie, levier de la planification écologique".

bottom of page