top of page

Mares

Qu'est-ce qu'une mare ? C'est une étendue d’eau de taille variable, inférieure à 5 000 m2 et de faible profondeur (inférieure à 2 mètres, de sorte que toutes les couches d'eau vont être pénétrées par les rayons du soleil), alimentée par les eaux de pluie ou la nappe phréatique, permanente ou temporaire, d'origine naturelle ou anthropique.

 

Une mare vit et meurt : la décomposition progressive des végétaux qui l'entourent et la terre charriée par les ruissellements qui l'alimentent, la comblent peu à peu. La mare passe ainsi par différents stades, sur une période plus ou moins longue, en fonction de sa situation et de ses caractéristiques.

Mais, face à l'érosion de la biodiversité, et en particulier de la biodiversité des milieux aquatiques, il est urgent de maintenir ou de créer des espaces qui permettront aux espèces de se nourrir, de se reproduire, et d'effectuer tous les déplacements nécessaires aux étapes de leur vie.

En Normandie, un Programme Régional d'Actions en faveur des Mares est en cours dans le but d'améliorer et de partager les connaissances scientifiques, d'accompagner techniquement la réhabilitation ou la création de mares,...  

Chacun peut contribuer à ce programme en participant au recensement des mares, et aux inventaires floristiques et/ou faunistiques. 

schema triton blanc.png

Habitants des mares, les amphibiens font partie des espèces animales les plus menacées.

On estime qu'un tiers d'entre elles sont actuellement menacées d'extinction.

schéma stades mare_edited.jpg

Source : fiche de caractérisation d'une mare PRAM Normandie

Les mares au stade 2 ou 3 sont les plus favorables pour la flore et la faune spécifiques de ces milieux. Elles peuvent accueillir de nombreuses espèces différentes et présentent alors une grande richesse en terme de biodiversité.

Au stade 4 le milieu "se ferme" et s'appauvrit ; les espèces purement aquatiques vont avoir tendance à disparaître.

Aux stades 3 et 4, le volume en eau diminue. Il se peut que la mare ne puisse plus jouer correctement son rôle hydraulique.

Réhabilitation et/ou création de mare

Le Syndicat accompagne les projets sur les mares, qu'elles soient communales ou privées, localisée sur le territoire des bassins versants du Dun et de la Veules (des actions similaires sont généralement proposées par les syndicats de bassins versants voisins). 

La réhabilitation consiste généralement en des travaux de curage, de reprofilage des berges, d'abattage et/ou du dessouchage d'arbres pour une "ouverture du milieu"...., et de pose d'un tuyau de vidange pour améliorer sa fonction hydraulique.

Afin de pouvoir travailler sur tout le territoire, il s'est donné comme règle de ne pas réaliser plus d'1 projet / commune / AN.

Les mares seront caractérisées par leur capacité, leur fonctionnement hydraulique, leur biodiversité et leur position dans le réseau « trame bleue », leur valeur patrimoniale...

Un système de note permet d'appréhender leur intérêt global et de hiérarchiser les projets entre eux sur le bassin versant du Dun et de la Veules.

Ne sont pas pris en compte

  • travaux d’étanchéification de façon générale

  • projets de réserve incendie, ni des équipements (bâche, pompe, accès, …) pour l’utilisation en réserve incendie d’une mare existante à réhabiliter

  • équipements ou aménagements propres à la valorisation de la mare pour le public ( chemin d’accès, clôture, barrière, panneau pédagogique, ….)

  • évacuation des déchets dits "anthropiques" (encombrants divers)

  • mise en décharge des produits de curage

  • réparation de berges en murets et autre maçonnerie

Le Syndicat assure la maîtrise d'ouvrage des travaux (passation de marché avec les entreprises, suivi des travaux, recherche de financements) ; le porteur de projet prend en charge la partie non financée ; sa participation financière est de l'ordre de 20% du montant TTC des travaux.

Un premier programme de travaux a été mis en oeuvre, début 2023, avec le soutien financier de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie

Logo_agence_de_l'eau_Seine-Normandie.png

Pour tout projet de réhabilitation de mares, un inventaire écologique permettra de détecter l'éventuelle présence d'amphibiens de la liste "rouge" de Normandie, de plantes protégées, ou à l'inverse de plantes envahissantes. Les travaux devront être adaptés en conséquence.

La gestion des boues curage et la création d'une nouvelle mare doivent respecter quelques règles. 

Nos réalisations

IMG_4374
Gonzeville mare sangsues abattage dessouchage 2023-02-06 (10)_edited
Gonzeville mare sangsues curage 2023-02-07 (2)
Gonzeville mare sangsues 2023-07-20 (7)
Brametot mare Grainville 2022-05-11 (1)
Brametot mare Grainville 2023-01-30 (2)
Brametot mare Grainville 2023-02-02 (6)
Brametot mare Grainville 2023-02-02 (17bis)
Brametot mare Grainville 2023-02-02 (13bis)
Brametot mare Grainville 2023-07-20 (1)
Bourville Tonneville Mignot 2023-02-08 travaux (2)
Bourville Tonneville Mignot 2023-02-08 travaux (1)
Bourville Tonneville Mignot 2023-06-20
Maintenant, observons ....
bottom of page