top of page

Adapter l'urbanisation

Gérer les eaux pluviales urbaines : une approche complémentaire

Toute nouvelle construction génère des ruissellements par les eaux de toiture et les aménagements connexes (voies d’accès, terrasses, ...). La gestion adéquate de ces eaux pluviales est un complément indispensable aux actions du syndicat pour lutter contre les inondations.

A la demande des services instructeurs, le Syndicat des Bassins Versants du Dun et de Veules donne un avis technique sur les projets d’urbanisme de son territoire dans l’optique :

  • D'éviter de nouvelles constructions dans des zones exposées au risque d’inondation ;

  • De ne pas aggraver des situations à risque par de nouveaux projets ;

  • De veiller à la bonne prise en compte de la gestion des eaux pluviales des projets de construction avec un dispositif adapté.

Il porte à connaissance le Plan de Prévention du Risque Inondation de la Vallée du Dun et peut être consulté dans le cadre de l'élaboration des documents d'urbanisme communaux.

Chaque année, le syndicat donne un avis technique sur 150 demandes de certificat d’urbanisme, permis de construire, ou permis d’aménager.

Capture d’écran 2021-06-29 à 11.01.11.pn

Une doctrine départementale à respecter 

Dès les années 2000, la gestion des eaux pluviales urbaines a été intégrée aux politiques de prévention et de lutte contre les inondations. Une « doctrine départementale » édicte ainsi les règles à respecter pour les nouvelles constructions, qu’elles soient individuelles ou collectives.

000801069_620x393_c.jpeg

Réfléchir au dispositif adapté à son projet individuel.

DLE village séniors extraits 2015-05.jpg

Dimensionner le système de régulation de toutes les eaux pluviales ; prendre en compte la vulnérabilité du site pour un lotissement.

PLAN B - 2500°.jpg

Faire respecter les prescriptions du document d'urbanisme de la commune et/ou du PPRI ; porter à connaissance d'inondations antérieures des parcelles ou de la voirie.

Des modes d'action adaptées à chaque échelle de projet :

Chacun peut participer, à son échelle, à la gestion cohérente les eaux pluviales et contribuer ainsi à la réduction du risque inondation.

En partenariat avec vos interlocuteurs en matière d'urbanisme, le syndicat de bassin versant est à la disposition de chacun pour toute information complémentaire ou conseil technique.

Ressources bibliographiques et nombreux exemples :

AREAS (Association de recherche, sur le Ruissellement, l'Erosion et l'Aménagement du Sol):

Techniques alternatives de gestion des eaux pluviales urbaines

Et autres documents : https://www.areas-asso.fr/ressources/communication-scientifique/

https://www.areas-asso.fr/images/formations2009/Gestion_integree_eaux_pluviales_131009.pdf

CEREMA (Centre d'Etudes et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) :

https://www.cerema.fr/fr/actualites/gestion-integree-eau-pluviale-nouveau-quartier-structure

CEPRI (Centre Européen de la prévention et du risque inondation) :

https://www.cepri.net/tl_files/Guides%20CEPRI/18-12-51_Guide_PLU_BD.pdf

Le quartier Matra à Romorantin, lauréat du Grand Prix d'aménagement 2015 "Comment mieux bâtir en terrain inondables constructibles ?" du ministère de l’Écologie, le quartier Matra, considéré comme un exemple pour l'urbanisme résilient français.

bottom of page